WikiDIT

Guest connection: login: Guest, password: anonymous

User Tools

Site Tools


dit:documents:prepas

Cette page a pour but de fournir aux élèves du Département des documents de réflexions sur le paysage scolaire qu'ils connaissent le mieux: les classes préparatoires et les ENS. Cette réflexion inclut bien sûr les aspects de formation scientifique, mais aussi les aspects sociologiques et politiques. Cette page sera mise à jour au fil des remarques et suggestions des lecteurs: n'hésitez pas à me contacter!

Luc Bougé 2008/06/02 14:36

Démocratie, classes préparatoires et grandes écoles

Démocratie, classes préparatoires et grandes écoles

Une source majeure d'information est la page du colloque Démocratie, classes préparatoires et grandes écoles organisé par l'Union des Professeurs de Spéciales avec la participation de la Conférence des Grandes Écoles et des associations de professeurs de classes préparatoires. Ce colloque a eu lieu à l'École Normale Supérieure les 16 et 17 mai 2003, sous le haut patronage de M. Luc Ferry, Ministre de la Jeunesse, de l'Éducation Nationale et de la Recherche. C'est dire l'importance que le Ministère attache à cette question.

On pourra notamment lire l'intervention intitulée Évolutions historique, géographique, sociologique des CPGE depuis 25 ans de Christian Baudelot (ENS Ulm), Brigitte Dethare, Sylvie Lemaire et Fabienne Rosenwald (DPD):

Évolutions historique, géographique, sociologique des CPGE depuis 25 ans, Christian Baudelot (ENS Ulm), Brigitte Dethare, Sylvie Lemaire et Fabienne Rosenwald (DPD)

Les questions suivantes sont en particulier abordées:

  • La place des classes préparatoires et leurs évolutions dans le système scolaire
  • Filles et garçons
  • L’origine sociale des élèves de classes préparatoires (57% des garçons et 59% des filles, élèves de classes préparatoires, sont issus de milieux sociaux supérieurs ou de familles d’enseignants, lesquels ne représentent que 18% de la population active)
  • Paris et province
  • La situation par filière: lettres, sciences, commerce
  • Les bacheliers et les classes préparatoires
  • Impact des différentes caractéristiques des bacheliers généraux sur leur probabilité d’accéder en classe préparatoire
  • Le devenir 5 ans plus tard des élèves entrés en classes préparatoires

Voir aussi Les classes préparatoires aux grandes écoles. Évolutions sur vingt-cinq ans
Les dossiers évaluations et statistiques - N°146 décembre 2003

Diversité sociale dans les classes préparatoires aux grandes écoles: mettre fin à une forme de «délit d'initié»

Rapport d'information de M. Yannick BODIN, fait au nom de la commission des affaires culturelles et de la mission d'information du Sénat
n° 441 (2006-2007) - 12 septembre 2007

Alors que la question de la «reproduction des élites» est présente dans le débat public, la commission des Affaires culturelles [du Sénat] a souhaité s'interroger sur les résultats ambigus de l'incontestable démocratisation de l'accès à l'enseignement supérieur.

A la suite du dépôt d'une proposition de loi de M. Yannick Bodin, elle a créé en son sein une mission d'information, qui a ciblé son champ d'investigation sur la diversité sociale et l'égalité des chances dans l'accès aux classes préparatoires et aux grandes écoles. […]

Le rapport se conclut sur les questions suivantes:

Section III.D. Prolonger la réflexion

  • Faut-il simplifier l'offre de formation des classes préparatoires?
  • Faut-il revoir la place ou le positionnement des CPGE au sein du système d'enseignement supérieur?
    • Faut-il développer les «prépas intégrées» ou les «admissions parallèles» pour l'accès aux grandes écoles?
    • Est-il souhaitable d'intégrer les CPGE aux universités?
  • Faut-il revoir les critères de sélection ou le contenu de la formation des jeunes concernés?
  • Faut-il revoir les modes de notation au sein des CPGE?

Disparités d'accès et parcours en classes préparatoires

Disparités d'accès et parcours en classes préparatoires
Les notes d'information - D.E.P.P. - N°08.16 mars 2008

Une remarque préalable: cette note s'inscrit avant les nouvelles mesures prises pour diversifier le recrutement dans les classes préparatoires. Celles-ci accueillent 9% des bacheliers technologiques titulaires d'une mention bien ou très bien et 55% des bacheliers généraux dans la même situation. Un enfant d'employé ou d'ouvrier sur cinq lauréat d'un baccalauréat général avec mention et un enfant de cadres sur trois se dirigent vers une classe préparatoire; les garçons sont deux fois plus nombreux à s'y inscrire que les filles.

Le contexte de scolarisation en terminale exerce aussi une influence décisive dans le choix d'une orientation en CPGE, que ce soit à travers le rôle joué par les enseignants ou les caractéristiques propres de l'établissement. Malgré d'importantes difficultés d'adaptation en première année, particulièrement dans les classes scientifiques, la grande majorité des élèves de CPGE poursuivent l'année suivante dans cette filière. Quatre ans plus tard, près des trois quarts ont rejoint une grande école.

Les étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles: quelques repères statistiques

2006-2007: les étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles
Les notes d'information - D.E.P.P. - N°07.37 octobre 2007

Le nombre d'étudiants dans les classes préparatoires aux grandes écoles (C.P.G.E.) s'établit à 76.200 étudiants. Après six années consécutives de hausse: les effectifs croissent encore de 1,8% par rapport à la rentrée 2005. Les étudiants sont plus nombreux dans toutes les voies de C.P.G.E., surtout en première année. Néanmoins, par rapport au vivier des admis au baccalauréat, la part des entrants reste stable: 9,2% des bacheliers généraux ou technologiques de la session 2006 ont intégré une C.P.G.E. [..]

Voir aussi l'article de Wikipedia sur le sujet: Classe préparatoire aux grandes écoles.

Colloque de l’Association Santé Grandes Ecoles «Réussir pour quoi faire?», «Les grandes écoles, le temps du changement»

Argumentaire et Programme

Les grandes écoles et classes prépa sont confrontées, comme l’ensemble de la société, à des mutations individuelles et collectives à l’origine de tensions pour les étudiants, susceptibles de fragiliser leur cursus: des difficultés psychologiques peuvent en résulter.

Sensibles à ces préoccupations, certains établissements ont développé des modèles de collaboration avec des services de soins extérieurs, d’autres ont fait le choix de créer un pôle santé «psy» au bénéfice de leurs élèves.

La mission de ces professionnels est parfois précise, parfois ambiguë:

  • à quelles problématiques doivent-ils répondre ?
  • quelles sont leurs fonctions dans les différentes écoles: ont-ils un rôle de prévention, de dépistage, de soin ou d’orientation ?
  • quelles articulations avec les responsables administratifs et les équipes pédagogiques s’avèrent-elles les plus efficaces et respectueuses des compétences de chacun ?

Le bilan social de l'ENS Cachan

  • Partie 2: Les élèves de l’ENS de Cachan
  • Chapitre 1: Les effectifs, p. 61
  • Chapitre 2: Les origines, p. 71
  • Chapitre 3: Les cursus universitaires, p. 75
  • Chapitre 4: Les résultats aux examens 2006, p. 83
  • Chapitre 5: Les stages, p. 91
  • Chapitre 6: La santé et la sécurité au travail, p. 96
  • Chapitre 7: Le devenir des élèves, p. 99

  • CHAPITRE 2 LES ORIGINES
  • 2.1 L'origine géographique des normaliens issus des concours 2007 p.69
  • 2.2 L'origine géographique des effectifs 2007/2008 p.70
  • 2.3 L'origine sociale des normaliens issus des concours 2007 p.71
  • 2.4 L'origine scolaire des normaliens et étudiants p.72
  • 2.4.1 Lieu d'obtention du baccalauréat p.72
  • 2.4.2 Baccalauréats obtenus p.72
  • 2.4.3 Année d'obtention du baccalauréat p.73

dit/documents/prepas.txt · Last modified: 2015/11/25 18:47 (external edit)